FlatOut 4 Total Insanity : un jeu dingue !

FlatOut 4 Total Insanity : un jeu dingue !

D’une course de voiture ordinaire, FlatOut 4 s’inspire pour en faire un jeu de course totalement dément. Imaginez-vous au volant de la voiture de vos rêves, à tenter par tous les moyens de franchir la ligne d’arrivée. Sauf qu’à défaut de vous fier à vos compétences en tant que pilote, vous devez aussi faire appel à vos envies de meurtre pour arriver à vos fins. En effet, FlatOut 4 : Total Insanity vous invite à éliminer tous vos adversaires en chemin avant de franchir la ligne d’arrivée et remporter la partie. Réservez vite votre place et préparez-vous à vivre de nouvelles sensations dans ce jeu de dingue.

Quelques mots sur FlatOut 4 Total Insanity

Le titre fait suite à trois épisodes de la même licence ayant chacun à leur tour marqué une génération particulière. Après un premier épisode quelque peu WTF, le second volet de FlatOut a connu un grand succès auprès des joueurs. Mais après une grande déception apportée par FlatOut 3 en 2011, les fans n’en attendaient plus davantage sur ce quatrième opus. Voici donc FlatOut 4 avec l’ambition de redonner à tous les jeunes joueurs l’envie de reprendre le volant. Au pire, il fera mieux que la version précédente, au mieux, il ira plus loin que les deux premiers épisodes.

Un visuel peu enrichi

Les premières impressions portent directement sur les premiers pixels visibles à l’écran dès le commencement du jeu. Visiblement, FlatOut 4 présente des environnements un peu trop plat, des textures peu enrichies et des décors placés à la va-vite un peu partout dans le scénario. Bref, tout ce qu’il peut y avoir de dérangeant dans une course de voiture. Sans parler de ce brin de chute de framerate qu’on aperçoit pendant les moments forts des courses. Bref, côté visuel, ce n’est pas vraiment agréable à voir.

test-flatout-4

Des mondes plutôt variées

Mais FlatOut 4 reste plutôt intéressant comme jeu vu le nombre de modes disponibles à l’intérieur. Entre autres, le mode Carrière qui permet aux fans de parcourir plusieurs environnements avec des obstacles très diversifiés. Il y a aussi le mode FlatOut qui comprend les différentes épreuves que les connaisseurs connaissaient déjà au titre : cascade, carnage, match à mort, etc. Le tout agrémenté d’un fond musical très hard rock pour vous mettre totalement dans l’ambiance. Du coup, même si le décor semble parfois un peu lourd à supporter, les sensations au volant vous plongeront dans une course folle où chaque pilote n’aura de pitié pour personne. Bref, un jeu de dingue où le carnage est peut-être bien le maître mot.

Les bons effets au bon moment

Côté effets et animations complémentaires, FlatOut 4 fait bonne impression. Sous la pluie où les effets d’eau se feront ressentir jusque sur votre siège jusqu’aux bruitages des moteurs qui s’entrechoquent à chaque affrontement, les sensations que vous ressentirez au volant seront les mêmes que lorsque vous roulez à pleine vitesse avec votre propre voiture. Et si le décor des environnements est parfois à côté, les difficultés frôlent gravement la réalité. A essayer ou bien celui-ci.

Nethive
Nethive