Test du jeu PC : Total War Warhammer

Test du jeu PC : Total War Warhammer

Bien qu’il abandonne ses bases historiques qui ont fait le succès de la série depuis le début, le nouveau Total War Warhammer n’en reste pas moins un épisode au format classique c’est-à-dire divisé en deux parties distinctes.

Présentation Total War Warhammer

Une première plutôt typée war game durant laquelle on doit recruter ses armées et gérer la construction dans ses villes, et puis une seconde comprenant des batailles à grande échelle et en temps réel.

Caractéristiques du jeu

L’originalité vient donc du contexte fantastique qui se matérialise par la présence de quatre factions jouables c’est-à-dire l’empire humain, les contes vampires, les peaux vertes regroupant gobelins et orcs et enfin les nains. Cela pourrait paraître bien léger et il faut l’avouer que ça l’est tout de même un peu en comparaison avec l’historique de la série  mais reconnaissons que chacune de ces factions a fait l’objet d’un soin tout particulier et qu’elle se joue d’une façon très particulière. L’empire humain dans un premier temps est obligé de former une confédération afin de rassembler diplomatiquement différents peuples au sein de sa faction. Tandis que les vampires ont une grande faculté à manier la magie et peuvent s’en servir pour amener les morts à la vie. De leur côté, les nains sont très rancuniers et devront systématiquement se venger après une agression tout en étant capable de creuser des souterrains afin de surprendre les autres armées en se déplaçant sous terre. Enfin, les orcs peuvent se déplacer également mais sont en contrepartie contraints à se battre tout le temps sans quoi leur jauge de combativité et ils vont se mettre à s’entre-tuer. Bref, on a déjà droit là à une variété jamais vu dans ce total war qui ne tient pas nécessairement à des mécanismes ultra innovateurs, mais plutôt à une succession des petites idées qui rendent chaque faction vraiment unique et vraiment intéressante à jouer et favorisant ainsi la jouabilité. Et ce n’est pas tout, car la gestion des seigneurs de guerre a fait également l’objet d’une attention toute particulière conférant à chaque personnage un véritable inventaire comprenant une armure, une arme, un talisman, un  objet enchanté conférant différents bonus sur le champ de bataille un objet archaïque qui permet de lancer des sorts et jusqu’à une monture allant du cheval aux dragons. Chacun dispose en prime un véritable arbre de compétences propres qui lui permet de débloquer de nouveaux bonus de compétences mais aussi et surtout des sorts qui vont être utiles sur le champ de bataille. En effet le lancement de sort qu’il soit destiné à affaiblir l’ennemi ou à booster un petit peu les compétences des alliés fait désormais partie intégrante du gameplay et décuple les possibilités stratégiques. On note aussi l’apparition d’une unité volante qui offre encore plus de flexibilité avec la cavalerie notamment sur les sièges et les murailles ne sont plus des obstacles infranchissables.

Finalement, ce Total War Warhammer parvient à améliorer par petite touche aussi bien le gameplay de la campagne que les batailles pour donner un titre globalement plus stratégique.

Ou sinon, visitez http://goutte-le-jeu.com/ pour des autres jeux a essayer.

test-total-war-warhammer

Nethive
Nethive